La Moselle au niveau de Cattenom et le lac de Mirgenbach **

La vallée de la Moselle aux environs de Cattenom est intéressante en hiver, surtout à cause de la présence du lac de Mirgenbach tout proche.

1 - Le lac de Mirgenbach (centrale nucléaire de Cattenom) est un plan d'eau fort intéressant en hiver pour les oiseaux d'eau car c'est un des rares de la région qui ne gèle pas, ce à cause des rejets d'eau chaude en provenance de la centrale nucléaire. Ce site accueille de façon importante (pour la Lorraine) le canard siffleur et des canards plongeurs comme le fuligule morillon ou le milouin. Le harle bièvre et le harle piette y sont observés chaque hiver mais l'intérêt majeur du site réside en l'hivernage régulier d'oies des moissons et parfois d'oies rieuses qui vont dormir au Luxembourg mais viennent se nourrir durant la journée, soit sur le lac lui-même, soit dans les champs situés au nord, soit dans la plaine de la Moselle entre Cattenom et Sentzich.

2 - la plaine de la Moselle et les gravières de Sentzich accueillent parfois des oiseaux intéressants comme les oies des moissons et rieuses et les cygnes tuberculés, chanteurs et de Bewick. Les gravières sont fréqeuntées en période de migration par la rémiz penduline mais de façon moins régulière qu'au début des années 1990.

3 - les gravières de Cattenom offrent moins d'intérêt mais accueillent cependant quelques oiseaux d'eau intéressants en hiver.

4 - les zones de culture au nord de Cattenom sont des sites de nourrissage pour les bandes d'oies qui fréquentent la région en hiver durant la journée. Il vaut mieux venir le matin pour les observer car elles repartent vers le Luxembourg où elles passent la nuit dès le début de l'après-midi. Ils faut les rechercher dans les champs mais faire très attention de ne pas les déranger. Leur observation doit impérativement se faire à distance et à l'aide d'une longue-vue. Les espèces les plus régulières sont l'oie des moissons, suivie de l'oie rieuse et parfois de la bernache nonnette.


accueil